Course aux étoiles 2010
tounik

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Course aux étoiles 2010

Par tounik - 31-03-2010 21:46:13 - 10 commentaires

Retour à la course aux étoiles, après une impasse en 2009 je reviens sur ce très beau trail nocturne. C'est l'occasion de retrouver quelques Kikous, Troll, Forest, Caroux, Tomlacaze et de faire de nouvelles connaissances. Avec Troll et Forest nous avons opté pour un repas dans un restaurant, l'organisateur a annoncé une simple soupe et l'AAB autour d'une assiette de charcuterie ne semblant pas être la meilleure préparation pour affronter une nuit qui s'annonce glaciale.


Dans la seule pizzeria qui semble ouverte au Vigan, nous tombons sur Benoit11 et passons un agréable moment en attendant de retourner au gymnase. Je me prépare et trouve une petite pièce tranquille pour m'allonger, même si il est impossible de dormir, ça évite de piétiner.


23H, il est temps de retrouver tout le monde. Petite photo de groupe avant d'écouter les dernières consignes. Le départ se fait en toute simplicité, on se dirige vers la sortie de la salle, pas de musique, pas de mise en scène, un petit décompte et c'est parti pour 65 km de bonheur. C'est ce que j'aime dans ces petits trails, attention petit n'est pas péjoratif, on vient juste pour courir et se faire plaisir et au Vigan tout est réuni pour profiter pleinement de l'instant.


La première partie plutôt roulante est l'occasion d'essayer de s'échauffer dans cette nuit glaciale. Une alternance de chemins larges, de petits sentiers en sous-bois, de traversées de villages endormis. Je suis très à l'aise et profite pleinement des bienfaits du plan d'entrainement proposé sur le site 'trace de cime'. Il est vrai que depuis quelques temps j'ai l'impression d'avoir deux cœurs qui battent. Je fais le yoyo avec Caroux qui a décidé de partir prudemment, nous finissons ensemble sur la voie ferrée, avant la dernière bosse qui précède le premier ravito.


Petit ravito dans une grange, j'attrape quelques raisins secs, des tucs et repars en marchant pour manger mes tucs. Caroux prend les devants, je ne le retrouverai qu'à l'arrivée. Les choses vont devenir plus sérieuses, le froid est toujours très mordant, il faut essayer de garder un bon rythme pour ne pas se refroidir. Une succession de petites côtes nous amène au col de Mourèzes, les chemins sont toujours superbes, je suis encore bien et sans doute un peu trop vite sur cette partie mais les sensations sont bonnes et je profite de la dernière descente pour bien récupérer.


Pause un peu plus longue à Aulas pour faire le plein d'eau et bien se ravitailler avant la troisième partie qui sera plus rude. J'enfile mon coupe- vent pour lutter contre le froid. En plusieurs points du parcours nous avons rencontré des bénévoles, frigorifiés autour de feux de camps improvisés, présents malgré tout pour assurer une traversé de route ou un pointage.


J'ai décidé d'en garder sous le pied pour la dernière partie qui se déroulera en grande partie sur le causse avec de longs faux-plats où il faudra pouvoir courir. Une petite bosse pour réchauffer le muscle et on attaque la montée sur la Fageole. Une petite faute d'inattention, une petite erreur d'aiguillage rallonge le plaisir de quelques hectomètres. Retour sur le bon chemin, un animal dérangé dans la nuit nous fait sursauter dans notre début de somnolence.


Sur la crête, nous naviguons de rubalises en rubalises poursuivis par le froid. Nous sommes plusieurs à chercher le meilleur chemin pour fuir sa morsure. La descente vers Arre est longue et parfois très technique, des pentes très raides, des chemins rocailleux recouverts de feuilles, il faut rester particulièrement attentif. Dernier ravitaillement, certains se sont attablés, je préfère partir en marchant pour finir de grignoter ce que j'ai dérobé sur la table.

Remonté sur le causse, avec le jour qui se lève je profite enfin des paysages, il faut faire l'effort de ne pas trop se laisser aller à la contemplation. C'est un jeu de pistes au milieu des buissons dans cette succession de faux-plats. C'est plutôt ludique et je reste assez dynamique sur la première partie. La fin est un peu plus laborieuse et je paie un peu mes efforts du départ, c'est mon premier trail de la saison. Je retrouve Benoit11 qui essaye de terminer malgré une entorse contractée au début de la course. Je ne peux pas grand chose pour lui et je m'assure juste qu'il pourra rentrer sans problème. Domi81 me double, une meilleure gestion de course lui permettra de mieux finir.


Langevine s'est levée de bonne heure pour m'accueillir, ce final au petit matin est vraiment superbe, je suis encore bien mais je n'ai pas réellement envie de forcer. Elle s'impatiente un peu et me téléphone pour savoir où j'en suis... il faut savoir se faire désirer. Un dernier petit sursaut à Avéze et c'est le retour au Vigan. Je fais les dernier hectomètres en discutant avec Karine qui est venue à ma rencontre.


Ce premier trail de la saison restera vraiment un très bon souvenir. L'ambiance, le parcours, les bénévoles et les rencontres ont rendu l'effort facile. Dans la sérénité du petit matin je retrouve cette impression d'avoir deux cœurs qui battent. C'est de très bon augure pour la préparation de mon principal objectif de la saison même si il n'aura lieu qu'après l'été.

Billet précédent: Matin vert
Billet suivant: CO des Pélerins

10 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 01-04-2010 à 07:02:42

Une belle balade nocturne dans un magnifique pays!!!Merci de nous l'avoir fait partager!!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 01-04-2010 à 08:06:28

"Petite photo de groupe avant d'écouter les dernières consignes."
Là, on voit que Karine n'était pas encore levée...

"Remonté sur le causse, avec le jour qui se lève je profite enfin des paysages,"

T'as raison, plutôt que le causse nocturne, je préfère le causse tout jour.

"les bénévoles et les rencontres ont rendu l'effort facile."
Si les bénévoles, je suis chef d'escadrille...

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 01-04-2010 à 13:24:13

Les 2 petits coeurs qui battent... que c'est mignon ;-)
Bon, tu te la pètes un peu trop sur ta photo mais
merci quand même pour ce joli récit Patron !

Commentaire de domi81 posté le 01-04-2010 à 19:21:28

pour le premier trail de ta saison, tu n'as pas choisi le plus facile mais un des plus beaux !
je regrette de ne pas t'avoir reconnu car on aurait fini ensemble et fait davantage connaissance.
félicitations et au plaisir de te revoir.

Commentaire de JLW posté le 01-04-2010 à 22:13:00

"je préfère partir en marchant pour finir de grignoter ce que j'ai dérobé sur la table."
Ah bon ! Tu voles sur les ravitos ? T'as pas payé ton inscription ?

Merci pour ton récit très bien écrit et merci aussi d'avoir réveillé Nono de son hivernage ... !

Commentaire de JLW posté le 01-04-2010 à 22:13:28

"je préfère partir en marchant pour finir de grignoter ce que j'ai dérobé sur la table."
Ah bon ! Tu voles sur les ravitos ? T'as pas payé ton inscription ?

Merci pour ton récit très bien écrit et merci aussi d'avoir réveillé Nono de son hivernage ... !

Commentaire de Stéphanos posté le 03-04-2010 à 14:39:34

Bravo Didier pour ta course! et de nous faire la partager par ce beau récit!

Commentaire de BENIBENI posté le 05-04-2010 à 21:10:40

Beau récit qui me donne bien envie de faire cette l'année prochaine !

Commentaire de ampoule31 posté le 06-04-2010 à 15:42:39

Merci pour ce récit Didier, pas préparé cette année mais ... L'année prochaine pourquoi pas ?

Commentaire de langevine posté le 10-05-2010 à 15:23:01

Encore un nouvel objectif après l'été??? Tu aurais pu me tenir au courant!!
Bizarrement moi aussi mes coeurs battent de plus en plus forts... Continue de nous faire vibrer, on adore ça! ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.35 - 25716 visites